Assurance, sécurité, bon à savoir : le covoiturage en tant que conducteur

Publié le : 15 avril 20193 mins de lecture

Le conducteur a plusieurs responsabilités en cas d’accident de covoiturage. Des vérifications préalables sont donc indispensables.

Vérifier son assurance Auto

En premier lieu, un conducteur doit faire une déclaration auprès de son assureur. Il doit être assuré par une assurance auto garantie responsabilité civile. Cette garantie couvre tous les passagers du véhicule en cas de sinistre. Cela permet de savoir quels sont les risques garantis par l’assurance Auto. Un contrat d’assurance Auto qui renferme une clause de conduite exclusive interdit de passer le volant à un de passagers. Même si le contrat autorise le prêt de volant, il doit aussi vérifier l’ancienneté du permis de conduire du conducteur occasionnel en tenant compte des franchises prévues par le contrat d’assurance. Le conducteur principal bénéficie d’une protection renforcée par rapports aux conducteurs occasionnels. Il est important de vérifier aussi le trajet couvert par les garanties. Ces garanties rassurent les passagers.

Souscrire une assurance performante

Sur le plan financier, une assurance pour covoiturage régulier coûte plus cher parce qu’il présente plus de risque d’accidents. Tandis que la souscription d’un contrat d’assurance pour un covoiturage ponctuel est moins onéreuse. Ainsi, si vous souhaitez vous lancer dans le covoiturage, il convient de faire une comparaison des contrats d’assurance covoiturage offerts sur le marché et trouver une meilleure assurance auto pour couvrir tous les risques permettant d’attirer les passagers. Des comparateurs en ligne sont disponibles pour vous faciliter la tache. Vous pouvez aussi effectuer des devis en ligne sur les sites des différentes compagnies d’assurances. Le covoiturage offre plusieurs avantages pour les entreprises. Ainsi, dans le cadre d’un covoiturage Domicile/travail, l’entreprise peut organiser le covoiturage. L’entreprise vérifie si l’assurance Auto du conducteur autorise le covoiturage. Certaines assurances ne proposent pas d’assurance covoiturage. Elle peut souscrire une assurance flotte pour couvrir tous les risques liés à un covoiturage mission.

Bénéficier des assurances spécifiques des plateformes de covoiturage

Les dommages causés en cas d’accident de covoiturage seront indemnisés par l’assureur du conducteur en fonction des garanties prévues par le contrat. Le contrat d’assurance doit couvrir tous les risques. Les dommages matériels subis par le véhicule ainsi que les dommages corporels des passagers seront remboursés par l’assureur de l’automobiliste. La majorité des plateformes offrent des assurances spécifiques aux covoitureurs qui traitent avec eux. C’est une assurance complémentaire au contrat d’assurance souscrit par le conducteur.Ainsi, les pannes prolongées et les vols d’objets personnels peuvent être couverts par une garantie d’assistance spécifique.

Écologique et économique, le covoiturage est en pleine expansion
Covoiturage et fiscalité : êtes-vous imposable sur les sommes perçues ?

Plan du site